Les Journées de l’OPPE 2018 « Tous apprenants ! » 6 et 7 décembre, à l’Université Paris Nanterre

La 17ème édition des Journées de l’Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat (OPPE) aura lieu les 6 et 7 décembre 2018 à l’Université de Paris Nanterre. Ce colloque annuel proposera des conférences et des ateliers autour de la thématique « Tous apprenants ! La pédagogie entrepreneuriale : vecteur d’apprentissages innovants ». Participent à ce colloque, les professionnels de l’enseignement, de l’entrepreneuriat et de l’insertion professionnelle. À cette occasion, les participants ainsi qu’une cinquantaine de jeunes mèneront une réflexion sur le thème « Rêver l’école de demain ». Cette manifestation est organisée par l’Agence France Entrepreneur (AFE), en partenariat avec l’Université de Paris Nanterre.

Visitez le site de l’OPPE 2018

Il n’est jamais trop tôt pour entreprendre. L’AFE est convaincue que l’enseignement de l’esprit d’entreprendre et d’initiative repose sur des ressorts pédagogiques spécifiques. L’objectif ? Préparer les jeunes à relever les défis de demain pour construire leurs projets, entreprendre leur vie.

DEUX JOURS D’ÉCHANGES POUR PROMOUVOIR L’ESPRIT D’ENTREPRENDRE ET VALORISER L’APPRENTISSAGE PAR L’ACTION.

Ce laboratoire d’innovations pédagogiques permettra aux participants de partager les meilleures pratiques, de découvrir et expérimenter de nouvelles pédagogies, des techniques de créativité ainsi que de nouveaux outils. Ils réfléchiront ensemble aux actions à développer demain.

Au programme de ces journées de l’OPPE 2018 :

  • Un Hackathon sur le thème « Rêver l’école de demain ».
  • Des tables rondes et des débats articulés autour des thématiques de mixité de projets et de diversité des publics.
  • Des ateliers et des workshops conçus de manière interactive afin que les participants puissent échanger, identifier les bonnes pratiques et partager leurs retours d’expériences.

 

POURQUOI S’INSCRIRE ?

  • Découvrir de nouvelles pratiques et actions ;
  • Construire des programmes de formation s’inspirant des bonnes pratiques présentées ;
  • Comprendre le fonctionnement du monde de l’enseignement et de l’écosystème entrepreneurial ;
  • Réseauter et tisser des partenariats ;
  • Oser agir

Yannick HOCHE, directeur général de l’AFE

« Pas facile pour un enseignant de lâcher prise et de réfléchir à sa pratique en classe ou en amphi ! Pas facile pour un jeune de se prendre en main et de sortir du confort du cours magistral ! Pas facile pour un professionnel de faire vivre une expérience plutôt que de transmettre un savoir ! Tous apprenants, c’est ce que ces rencontres incontournables vont leur permettre de vivre pour faire progresser l’apprentissage de l’esprit d’entreprendre en France.

Qu’est-ce que l’OPPE ?

L’OPPE est un programme fondé en 2001 par les pouvoirs publics pour connaître les dispositifs entrepreneuriaux mis en place dans l’appareil d’enseignement secondaire et supérieur. Aujourd’hui, il est davantage un outil de mutualisation, de promotion et d’échanges autour des pédagogies entrepreneuriales, au service, des établissements, des enseignants, des étudiants, des réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise et des institutions.

L’OPPE est un programme fondé en 2001 par les pouvoirs publics pour connaître les dispositifs entrepreneuriaux et les diffuser dans l’enseignement secondaire et supérieur. En mutualisant outils pédagogiques et expériences, en provoquant les échanges entre les enseignants et les professionnels de l’entrepreneuriat, l’OPPE oeuvre chaque jour pour permettre à toujours plus de jeunes de révéler leur capacité à entreprendre leur vie.

À propos de l’Agence France Entrepreneur (AFE)

L’Agence France Entrepreneur a pour objet de renforcer et mieux coordonner l’action nationale et locale en faveur de l’entrepreneuriat, prioritairement en faveur des territoires fragiles. Son action vise en priorité à :

  • favoriser les créations et les reprises d’entreprises plus pérennes et créatrices d’emploi ;
  • aider au développement des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME) qui créent de l’emploi ;
  • innover pour créer un cadre plus favorable à l’initiative économique.

L’AFE a pour membres fondateurs, l’Etat, la Caisse des Dépôts (CDC), Régions de France, le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC), CCI France et l’Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l’artisanat (APCMA). Son site internet est une mine d’informations au service de tous les entrepreneurs et de ceux qui les accompagnent.

http://www.afecreation.fr

Contact presse – Coriolink

Lisa Omara – 06.52.25.07.66

Lisa.omara@coriolink.com

OPPE et AFE – Appel à Etudes de Cas

15 partenaires reconnus dans leurs domaines d’intervention – Onisep, AFE (Agence France Entrepreneur), l’Etudiant, Association Nationale des Groupements de Créateurs, Crea IUT, Demain TV, Moovjee, Paris & Co, NRJ, Union des Couveuses, Pépite France/FNEGE, AVISE, Crédit Mutuel, CIC, Banque Populaire – se sont associés pour créer le 1er site web dédié à l’entrepreneuriat pour les 15 à 25 ans : Kangae.
Cette plateforme gratuite, qui sera lancée le 17 novembre prochain à l’occasion du Salon européen de l’Education, mettra à leur disposition l’ensemble des ressources nécessaires pour les sensibiliser à l’esprit d’entreprendre et les accompagner dans leurs démarches entrepreneuriales, associatives ou de micro-projets éducatifs.

Le site proposera un espace dédié aux professionnels de l’enseignement, de la sensibilisation et de l’information des jeunes à l’entrepreneuriat (enseignants, formateurs, associations, réseaux d’accompagnement…). L’ensemble des ressources recensées par l’OPPE et présentes sur le site de l’AFE (espace enseignant) sera exportées sur le site Kangae.

L’objectif de l’OPPE est de mettre à la disposition des enseignants du site Kangae, des supports pédagogiques simples, clairs et téléchargeables gratuitement, pour les aider dans leurs actions de sensibilisation et de formation à l’esprit d’entreprendre et à la création d’entreprise.

Les cas et mini cas pédagogiques font partis de ce projet, et le présent cahier des charges vise à aider les auteurs à améliorer la qualité des cas, tant dans leur contenu que dans leur présentation formelle. Les cas et mini cas pédagogiques concernées par ce projet sont ceux qui traitent d’entrepreneuriat, d’intrapreneuriat, de création et de reprise d’entreprise.

Pour cette première session du projet, les cas et mini cas que nous retiendrons en priorité sont ceux qui sont déjà construits et testés auprès des élèves.

Le respect de ce cahier des charges est un gage de qualité et de professionnalisme, qui devrait améliorer la visibilité des cas sur le site Kangae.

 

Les recommandations pour un cas de qualité

1- Qu’est-ce qu’un cas ?

Un cas est la simulation d’une situation d’entreprise ou de future entreprise. Un « bon » cas sera tiré d’une situation réelle, vécue dans une entreprise ou une organisation. En revanche, un scénario inventé de toutes pièces risque de présenter un côté artificiel, qui le rapprochera davantage d’un exercice que d’une véritable étude de cas.
Par ailleurs, un cas doit être propice à la réflexion et à la discussion. La structure d’un cas est ouverte, par opposition à un exercice, système fermé comportant une solution pour chaque question.
L’étude d’un cas suppose :

  • Une analyse des faits/de la situation,
  • Une interprétation et évaluation des données,
  • Une prise de décision.

Dans une étude de cas, il n’y a pas forcément UNE bonne décision : le plus souvent se dégage une pluralité d’options, élaborées par les étudiants et argumentées par un travail d’analyse. Dans la note pédagogique, on ne fournit pas le corrigé mais des propositions que l’on peut discuter. La solution choisie dans la réalité est elle-même discutable.

2- Qu’est-ce qu’un mini cas ?

Tout comme les cas, les mini cas présentent une simulation d’une situation d’entreprise. Les deux produits diffèrent à deux niveaux :

  • La taille du mini cas est moins importante que le cas. Son contenu ne doit pas dépasser une à deux pages.
  • La note pédagogique d’un mini cas contient simplement quelques indications sur l’utilisation du cas et les scénarios possibles.

3- Pourquoi la méthode des cas ?

La méthode des cas est largement utilisée par les enseignants dans l’enseignement supérieur.
Etudier un cas, c’est :

  • familiariser les étudiants avec le monde de l’entrepreneuriat, montrer la complexité et la diversité des problèmes dans le montage de projet,
  • introduire du réalisme dans l’enseignement de l’entrepreneuriat : les solutions sont des solutions imparfaites prises par des individus dotés d’une certaine expérience,
  • s’entraîner à la prise de décision, c’est-à-dire « descendre de sa tour d’ivoire » et s’impliquer dans un travail d’équipe.

4- Thématiques des cas et mini cas

  • Start-up (ex. levée de fonds, son premier développement, etc.)
  • ESS
  • Création d’une association
  • Crowdfunding
  • Recherche d’une idée
  • Reprise d’entreprise

Toutes les informations dans le document suivant : Cahier des charges étude de cas Oppe 2017

Communiqué Presse création de KANGAE – CP Kangae_VF_V_AFE

Journées OPPE – 30 novembre & 1er décembre – Montpellier

Journées OPPE 2017

30 novembre et 1er décembre 2017 à Montpellier

Rebondir pour mieux entreprendre

 

Etudiant(e) en quête de projet, serial entrepreneur(se), salarié(e) en reconversion professionnelle,… tous connaîtront au cours de leur vie des phases de rebond. Comment y faire face ? Existe-t-il un apprentissage, des pratiques pour s’y préparer ? Comment s’ouvrir à de nouvelles opportunités ? Vers qui s’adresser ?

Des enseignants, étudiants et entrepreneurs témoigneront de leurs expériences et les enrichissements qu’ils en ont tirés.

Comme chaque année, les journées OPPE proposeront aux participants de vivre des moments d’échange, de capter de nouvelles pratiques / postures et de trouver de nouvelles clés pour sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat.

Cet événement est proposé en partenariat avec le Conseil Régional d’Occitanie et le Labex Entreprendre de l’Université de Montpellier.

Co-organisateurs
Plus d’informations: Cliquez ici
Contenu original: http://labex-entreprendre.edu.umontpellier.fr/event/journees-oppe-2017/