Revue de l’Entrepreneuriat – Parution – N°2021/1 (Vol. 20)

Au sommaire du premier numéro 2021/1, premier numéro qui paraît sous la direction de Bérangère Deschamps et Céline Barrédy.
Page 9 à 12
Page 13 à 17
Page 18 à 36
Page 37 à 64
Page 65 à 103
Page 104 à 133

https://www.cairn.info/revue-de-l-entrepreneuriat-2021-1.htm

Revue de l’entrepreneuriat – Volume 19 n°4 – Parution

L’équipe éditoriale assurée par Didier Chabaud, Sylvie Sammut et Jean-Michel Degeorges publie les n°4 de l’année 2020:

Page 7 à 11

Editorial

Page 13 à 29

Articles

Page 31 à 56
Page 57 à 79
Page 81 à 102
Page 103 à 123

Varia

Page 125 à 154
Page 155 à 180
Page 181 à 204
Page 205 à 237

Revue de l’entrepreneuriat – Volume 19 n°3 – Parution

L’équipe éditoriale assurée par Didier Chabaud, Sylvie Sammut et Jean-Michel Degeorges publie les n°3 de l’année 2020:

Éditorial

Page 13 à 21

Articles

Page 23 à 47
Page 49 à 72
Page 73 à 88

Éditorial

Page 89 à 91

Articles

Page 93 à 116
Page 117 à 132
Page 133 à 161

Varia

Page 163 à 187
Page 189 à 215
 

Revue de l’entrepreneuriat – Volume 19 n°2 – Parution

L’équipe éditoriale assurée par Didier Chabaud, Sylvie Sammut et Jean-Michel Degeorges publie les n°2 de l’année 2020:

Éditorial
Regards croisés sur l’échec entrepreneurial

Auteurs: Nabil KhelilXavier BrédartNadine Levratto

Articles:

Parution – Nouvelles perspectives en entrepreneuriat – Christophe Schmitt

Nouvelles perspectives en entrepreneuriat

C’est tout l’enjeu de ce livre, qui s’emploie à renouveler notre façon de penser l’entrepreneuriat tant au niveau de la recherche que de la pratique. À travers l’étude de deux grands modèles issus de la théorie de la communication, il propose un cadre de référence innovant basé sur les pratiques quotidiennes de l’entrepreneur et des autres acteurs de l’écosystème. Le modèle du télégraphe éclaire les deux logiques, causale et effectuale, qui occupent en grande partie la recherche dans ce domaine. Le modèle de l’orchestre, lui, introduit une nouvelle perspective pour comprendre l’entrepreneuriat : la logique de la complexité. Il est essentiel aujourd’hui de remettre les entrepreneurs au coeur de la réflexion et de les accompagner dans leur parcours. Chercheurs et étudiants trouveront dans cet ouvrage les éléments pour ce faire. Un nouveau regard porté sur l’entrepreneuriat, à travers l’expérience terrain de plus de 15 ans de l’auteur.

 

Christophe Schmitt, professeur des universités, est titulaire de la Chaire Entreprendre à l’IAE de Metz et membre du CEREFIGE. Il est à l’initiative de la création du dispositif d’accompagnement d’étudiants-entrepreneurs PeeL, en Lorraine. Son expertise dans l’accompagnement entrepreneurial est d’envergure internationale. Ses articles et ouvrages sont pour la plupart étayés par les notions de conception de la valeur en entrepreneuriat et de construction de savoirs pour l’action, ainsi que par celle de fabrique de l’entrepreneuriat, ferment des bonnes pratiques entrepreneuriales. Et si, pour comprendre l’entrepreneuriat, il convenait d’aborder le sujet d’une autre façon ?

Nouvelles perspectives-C_Schmitt

Parution du “Portrait de l’artiste en entrepreneur : entre passion et précarité”

Parution du “Portrait de l’artiste en entrepreneur : entre passion et précarité” par Sandrine Emin (Université d’Angers, GRANEM) et Nathalie Schieb-Bienfait (Université de Nantes, LEMNA et Labex Entreprendre) dans l’ouvrage Les faces cachées de l’entrepreneuriat, codirigé par Olivier Torrès et Eric Fimbel, avec le soutien de la Fondation d’Entreprises MMA des entrepreneurs du futur, aux éditions  EMS

Parution – Christophe Schmitt – La fabrique de l’entrepreneuriat

L’AEI est heureuse de vous annoncer la sortie du dernier ouvrage de Christophe Schmitt.

L’ouvrage se propose de générer une réflexion nouvelle sur l’entrepreneuriat autour de questions telles que celles-ci :

« Comment se fabrique l’entrepreneuriat ? En quoi le regard de l’entrepreneur et des acteurs de l’écosystème joue-t-il un rôle dans la réussite de l’entrepreneuriat ?

Quelles sont les différentes étapes pour agir différemment ? »