Prix Thèse

Prix de Thèse AEI

Le règlement

Comment participer

Les lauréat(e)s

Retrouvez l'ensemble des prix décernés

Le règlement

L’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation (AEI) délivre un prix de thèse dans le champ de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation.

 

Les thèses éligibles doivent avoir été soutenues entre janvier 2020 et décembre 2020, dans un établissement français. Le prix est ouvert aux thèses de doctorat (hors DBA) rédigées en français et anglais, ainsi qu’aux thèses monographiques ou sur articles.

 

Les docteurs souhaitant soumettre leurs travaux pour l’attribution d’un prix dans cette catégorie doivent adresser à sylvie.sammut@umontpellier.fr en format PDF, pour le 28 janvier 2021 au plus tard :

– l’exemplaire électronique de leur thèse,

– les deux pré-rapports

– le rapport de soutenance,

– un résumé de la thèse, d’une quinzaine de pages,

– une lettre de recommandation du directeur de recherche,

– un curriculum-vitae.

 

L’objet du mail devra mentionner « Prix de thèse AEI 2021 ».

Un envoi via We Transfer (ou assimilé) est également possible mais il doit être précédé par un mail annonciateur à l’adresse sylvie.sammut@umontpellier.fr afin qu’il soit repéré en amont et éventuellement recherché dans les spams.

Tout dossier incomplet ne sera pas évalué. 

 

Un Comité Scientifique ad hoc indépendant sélectionnera la meilleure thèse.

Le vainqueur du prix de thèse AEI 2021 se verra attribuer le prix de 1000€ ainsi qu’une inscription gratuite au Congrès de l’AEI 2021.

 

N.B. :

1/Le candidat peut également candidater au Prix FNEGE de la thèse transdisciplinaire en management avant le 28 janvier 2021, cérémonie de remise des prix en mai 2021

2/ Le vainqueur du prix AEI 2021 présentera sa thèse en 180 secondes lors de la manifestation de remise des Prix de thèse FNEGE et du Prix des Meilleurs Ouvrages de Management (dans le cadre de la Semaine du Management), à la Cité Internationale Universitaire de Paris, courant Mai 2021

Pour ces 2 informations, plus d’éléments sur :

https://www.fnege.org/assets/backend/javascripts/kcfinder/upload/files/fiche-prix-theses-2020_compressed%285%29%282%29.pdf

Lauréat(e) en titre

Prix de thèse AEI 2020

Le prix de thèse 2020 de l’AEI a été décerné à Amandine MAUS pour sa thèse intitulée : “Évolution des business models d’incubateurs. Contribution de la théorie des capacités dynamiques” dirigée par Sylvie SAMMUT à l’université de Montpellier.

 

Ont été nominés comme finalistes :

Jérémie RENOUF pour sa thèse « Accompagner la transition professionnelle du salariat à l’entrepreneuriat », dirigée par Caroline VERZAT (ECSP) et Emile-Michel HERNANDEZ (URCA) à l’université Reims Champagne Ardennes,

Hedi YEZZA pour sa thèse « La succession dans les entreprises familiales : Le rôle des compétences sociales du successeur », dirigée par Didier CHABAUD à l’IAE Paris Sorbonne Business School.

 

L’AEI adresse ses félicitations à la lauréate et aux finalistes, et remercie tous les collègues dont la mobilisation a permis le bon déroulement du prix de thèse AEI.

 

Les précédent(e)s Lauréat(e)s

Le prix de thèse 2019 de l’AEI a été décerné à Aliaa El SHOUBAKI pour sa thèse intitulée :

Examining outcomes of small and young firms based on available resources: Extending the focus from the individual entrepreneur to the entrepreneurial couple

dirigée par Frank LASCH et Roy THURIK à l’université de Montpellier.

Ont été nominés comme finalistes :

Alexis LASZCZUK, pour sa thèse « Processus d’innovation de Business Model par une perspective sensemaking : le cas d’un cabinet de conseil en management », dirigée par B. de MONTMORILLON et L. GARREAU à Paris-Dauphine.

Benjamin LE PENDEVEN, pour sa thèse « Emerging approaches for financing innovation », dirigée par A. COLLOMB et G. GAREL au CNAM.

Elodie MANTHE pour sa thèse « Analyse du comportement d’investissement en equity crowdfunding : une approche par la valeur consommateur », dirigée par F. HERVE et M. FILSER à l’université de Bourgogne (IAE de Dijon).

L’AEI adresse ses félicitations à la lauréate et aux finalistes, et remercie tous les collègues dont la mobilisation a permis le bon déroulement du prix de thèse AEI.

Christina Theodoraki

« Pour une approche écosystémique de la stratégie et de la performance des incubateurs »

Soutenue le 28 novembre 2017

Sous la direction de Karim Messeghem

Devant le jury composé de : Sylvie SAMMUT, Professeur des universités, Université de Montpellier Didier CHABAUD, Professeur des universités, IAE de Paris Frank LASCH, Professeur, Montpellier Business School Ulrike MAYRHOFER, Professeur des universités, IAE de Lyon Karim MESSEGHEM, Professeur des universités, Université de Montpellier Saïd YAMI, Professeur des universités, IAE de Lille Léo Paul DANA, Professeur, Montpellier Business School Résumé de la thèse La thèse contribue à l’émergence d’un nouveau courant qui s’inspire de l’approche écosystémique et qui vise à mieux comprendre le rôle du contexte sur les dynamiques entrepreneuriales. Son objectif est d’offrir une meilleure compréhension des stratégies des incubateurs dans l’écosystème entrepreneurial. Cette recherche s’intéresse également à la relation entre ces stratégies et la performance des incubateurs. Sa contribution majeure repose sur la théorisation de l’écosystème entrepreneurial à partir de l’approche multi-niveaux et de la théorie du capital social. De plus, elle offre une vision holistique des stratégies des incubateurs en privilégiant une approche en termes de co-opétition. Les résultats montrent des effets positifs de la stratégie de co-opétition sur la performance. La mise en œuvre de cette stratégie apparaît comme l’une des conditions pour construire un écosystème entrepreneurial durable. Les implications et recommandations aboutissent notamment à l’élaboration d’un plan d’action stratégique pour les acteurs de l’écosystème entrepreneurial. Mots clés : Ecosystème entrepreneurial ; Incubateur ; Accompagnement entrepreneurial ; Approche multi-niveaux ; Capital social ; Co-opétition ; Stratégie ; Performance.

Pour une approche écosystémique de la stratégie et la performance des incubateurs from FNEGE MEDIAS on Vimeo.

2017 : Florence Guiliani, « La vigilance entrepreneuriale : les antécédents liés au sommeil du dirigeant de PME » (Université de Montpellier 1, directeur : O. Torrès-Blay)

2016 : Didier GRANDCLAUDE, Les croyances, représentations et facteurs façonnant l’intention de croissance du dirigeant de PME (Université de Strasbourg, directeur : T. NOBRE)

2015 : Alexis CATANZARO, Influence des Services d’Accompagnement à l’Export sur les ressources et la performance internationale des Exportatrices Précoces, (Université de Montpellier 1, directeurs : K. MESSEGHEM et S. SAMMUT)

2014 : Chaffik BAKKALI, Pour une approche configurationnelle de la performance des incubateurs, (Université de Montpellier 1, directeurs : K. MESSEGHEM et S. SAMMUT)

2013: Anne BERTHINIER-PONCET, Gouvernance et innovation dans les clusters à la française. Une approche par les pratiques institutionnelles (Université de Grenoble, directrice : R. BOCQUET)

2012: Cyrine Ben HAFAIEDH-DRIDI, Essai de modélisation de la constitution des équipes entrepreneuriales (Université de Bretagne Occidentale, directeur : R. PATUREL)

2011: Wadid LAMINE, Analyse socio-technique de la phase de survie – développement du projet de création d’entreprise innovante (Université Lyon 3, directeur A. FAYOLLE)

2009: Saulo DUBARD-BARBOSA, La perception du risque dans la décision de création d’entreprise (Université PMF Grenoble, directeur : A. FAYOLLE)

2007: Annabelle JAOUEN, Les alliances stratégiques entre très petites entreprises : un cadre d’analyse (Université de Montpellier 1, directeur : M. MARCHESNAY

2005: Thierry LEVY-TADJINE, L’entrepreneuriat immigré et son accompagnement en France (Université du Sud – Toulon – Var, directeur : R. PATUREL)

2001: Bérangère DESCHAMPS, Le processus de reprise d’entreprise par les entrepreneurs personnes physiques (Université PMF Grenoble, directeur : R. PATUREL)

2001: Hervé DAVAL, Le processus entrepreneurial d’essaimage (Université Grenoble 2, directeur : R. PATUREL)