Appels à contribution

Appel à Valorisation « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

Revue française de gestion

Appel à valorisation

« Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

Date limite de soumission : 3 janvier 2022

Contexte de l’appel « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

Au printemps 2022, les français éliront leur nouveau président ou présidente de la République. Cette élection se tient dans un contexte « extrême » marqué aux coins d’innombrables crises : climatique (rapport AR6 du GIEC), sanitaire (pandémie COVID-19), politique (abstention massive), sociale (mouvement des « gilets jaunes »), migratoire (conduisant au retour en force de la question des « frontières »), etc.

Les bouleversements géopolitiques sont majeurs, l’actualité le montre désormais tous les jours. Ils se conjuguent avec l’émergence de nouvelles formes de terrorisme et la multiplication d’attaques cyber. Ils ont pour toile de fond l’hyperpuissance économique mais aussi désormais politique des géants du numérique. Ils conduisent au retour sur le devant de la scène des préoccupations nationales et à faire par exemple de la sécurité et du désir de protection (supposé ou avéré) des populations l’essentiel de l’agenda politique. De manière symptomatique, la question même de la primauté du droit européen sur les législations nationales figure aujourd’hui en bonne place dans les débats, à tous les niveaux de l’échiquier politique.

On ne peut par ailleurs faire abstraction du fait que la tyrannie de l’instant et une information délivrée toujours plus en « continu » conduit à des formes d’hystérisation du débat public préoccupantes et à perdre le regard de longue vue. Ceci interpelle très directement les communautés scientifiques dans un contexte où la pression à la publication ou encore à l’évaluation à trois ou cinq ans de la recherche (i.e. impact factor) alimentent une véritable spirale d’amnésie scientifique extraordinairement préoccupante.

Motifs de l’appel « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

La conviction de la Revue française de gestion, c’est que dans un tel contexte, les scientifiques ne peuvent rester dans leur tour d’ivoire. Il est de leur devoir de faire entendre dans le débat public l’état des connaissances développées dans leur champ disciplinaire. C’est pourquoi conformément à sa tradition éditoriale visant à faire dialoguer les sciences de gestion avec les questions de société, à l’importance qu’accorde la revue depuis son origine à avoir un impact qui aille au-delà de la seule communauté académique et à traiter de questions en prise avec les temps actuels, la Rfg lance un appel à valorisation « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 ».

Rfg Némésis, car la Revue française de gestion n’a pas attendu la prise de conscience pour le moins très tardive que représentent les 17 objectifs de développement durable de l’ONU pour sonner l’alerte et même l’alarme, de manière très engagée et à de très nombreuses reprises sur l’ensemble des questions dont traitent précisément ces objectifs.

Sans évoquer les cinq dernières années, qui ont vu la Rfg publier nombre de dossiers ayant une forte dimension politique (« Le management et le judiciaire », « religion et management », « les crises à la lumière des sciences de gestion », etc.), on peut citer sur la période 2000-2015 :

– Le numéro 141 de la Rfg publié en 2002 et consacré à « l’actionnaire » dont nombre de textes s’inquiétaient des dérives de la financiarisation du capitalisme et annonçaient par maints égards les conséquences qui allaient advenir durant les deux décennies qui suivirent ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2002-5.htm

– Le numéro 146 de la Rfg publié en 2003 sur le thème « La santé ingérable ? » dont la crise sanitaire a montré en 2020 que la question méritait d’être posée… 17 années donc, auparavant ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2003-5.htm

– Le numéro 151 de la Rfg, publié en 2004 avec un dossier spécial sur le thème « Femmes et carrières », l’égalité entre les sexes étant devenue depuis le sujet hautement politique que l’on sait ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2004-4.htm

– Le numéro 152 de la Rfg, publié en 2004 proposant un dossier spécial consacré au thème : « Le développement durable » ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2004-4.htm

– Le numéro spécial 158 de la Rfg « 30 ans déjà ! » (publié en 2005), dont certains des articles traitaient explicitement des thématiques environnementales et de développement durable ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2005-5.htm

– Le dossier spécial « Management et islam » dans le numéro 171 de la Rfg en 2007 ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2007-2.htm

– Le dossier spécial « Responsabilité sociale de l’entreprise » dans le numéro 180 de la Rfg, publié en 2007 ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2007-11.htm

– Le numéro spécial Rfg-AIMS (n° 183) « Légitimité, déviance, délit » publié en en 2008 qui interrogeait déjà les sujets de droit et de justice qu’emportait la financiarisation des économies et des stratégies des entreprises ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2008-3.htm

– Le dossier spécial « Stratégies, espaces, territoires » (n° 184) publié en 2008, sujet dont il n’est plus besoin d’argumenter l’importance ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2008-4.htm

– Les préoccupations « politiques » quant à l’avenir des sociétés et de la planète qui alimentaient les articles du numéro spécial Rfg-AIMS publié en 2009 sur le

thème « Société et sciences de gestion » (n° 194) ;

https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2009-4.htm

– Le numéro spécial « Concilier finance et management » (n° 198-199) publié en 2009, dans lequel nombre d’articles alertaient encore et toujours sur l’insoutenabilité de la financiarisation des économies et des stratégies, en particulier à la lumière de la crise de 2007-8 ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2009-8.htm

– Le dossier spécial « Entreprises et pauvretés » (n° 208-209) publié en 2010 ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2010-9.htm

– Les dossiers spéciaux publiés dans les numéros 214, 215, 216 consacrés respectivement aux thèmes « Management et santé », « Le Management responsable », « La recherche responsable » publiés en 2011 ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2011-6.htm

– Le numéro spécial « Bonnes vs mauvaises théories et pratiques en management » (n° 228-229) ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2012-9.htm

– Le numéro spécial « L’accountability ou l’obligation de rendre des comptes » (n° 237) traitant notamment de la question des reportings extra-financiers ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2013-8.htm

– Les republications en 2015 dans le cadre du numéro « 40 ans d’influence » (n° 253) parmi les articles les plus influents et cités de l’histoire de la Revue française de gestion de papiers traitant très directement des ODD de l’ONU (en particulier consacrés à la généalogie du Développement durable) ; https://www.cairn.info/revue-francaise-de-gestion-2015-8.htm

Objectifs de l’appel « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

L’objectif avec cet appel n’est pas de savoir si la Rfg a été visionnaire dans les thèmes traités et qui occupent aujourd’hui tous les agendas politiques. Elle l’a été, à l’évidence, ce très rapide tour d’horizon des thèmes traités dans la Rfg ces 20 dernières années le démontre.

Il est au contraire d’inviter à une prise de conscience : pourquoi, en dépit de tant de travaux scientifiques souvent engagés, les travaux des chercheurs en sciences de gestion et du management restent-ils à ce point inaudibles ?

Il est en conséquence d’inciter la communauté de chercheurs en sciences de gestion, sur la base des avancées scientifiques des dernières décennies, à faire entendre la voix des sciences de gestion dans le débat public. L’appel s’adresse tant aux nombreux auteurs des articles inclus dans les dossiers de la Rfg cités, qu’aux autres chercheurs en sciences de gestion souhaitant discuter/valoriser d’autres productions de la discipline en lien avec le thème de l’appel.

Principes et modalités de soumission à l’appel « Rfg Némésis – Présidentielle 2022 »

La Revue française de gestion n’a pas vocation à accueillir des textes visant à valoriser des travaux existants. Ces textes ne seront donc pas appelés à être soumis

pour publication dans la Revue française de gestion, étant précisé qu’un appel spécial sur le sujet des liens entre sciences de gestion et le/la politique est à l’agenda de la revue qui procédera du traditionnel processus de soumission/évaluation/sélection aux standards habituels de la Rfg (soumission anonyme, évaluation des manuscrits en double aveugle, etc.).

Concrètement, il est attendu ici des auteurs qu’ils produisent des textes brefs, avec une visée d’impact, accessibles au grand public. Les textes visent notamment à donner l’éclairage des sciences de gestion sur certains sujets qui seront au coeur des débats de la Présidentielle, les résultats des travaux dans notre discipline ne recouvrant pas forcément ceux produits dans d’autres, et notamment en économie. Les textes peuvent également pointer du doigt des thématiques issues de leurs travaux, négligées par les politiques ou par d’autres disciplines scientifiques, et qui pourtant paraissent importantes à la lumière de la recherche en sciences de gestion. Les textes peuvent enfin mettre en lumière en quoi les travaux de notre discipline peuvent être porteurs d’espoir et contribuer à dessiner un monde plus juste et équilibré, pour reprendre les principaux traits attachés à la déesse Némésis.

Les auteurs souhaitant participer à cet appel « valorisation » doivent adresser d’ici le 3 janvier leurs contributions sous la forme d’un texte de 7 000 caractères maximum (espaces inclus). Le message doit préciser en objet : « Rfg Némésis – Appel valorisation Présidentielle 2022 – Titre de la contribution » et être adressé à : aurelien.rouquet@neoma-bs.fr

Le conseil de la rédaction de la Rfg évaluera les propositions soumises en vue de les labelliser. Les contributions retenues seront ensuite proposées par la Revue française de gestion pour publication dans la presse auprès de différents médias grand public (The Conversation, Le Monde, Les Échos, La Tribune, etc.).

Les auteurs des contributions retenues seront par ailleurs invités à valoriser leurs textes sous la forme d’interviews dans le cadre de l’émission « Fenêtres Ouvertes sur la Gestion » (IQSOG) et du partenariat qui unit la Revue française de gestion, IQSOG et Xerfi Canal (https://www.xerficanal.com/iqsog/).