4ème Rencontre entre acteurs des réseaux d’accompagnement et chercheurs – Montpellier – 10 juillet 2018

0

4ème Rencontre entre acteurs des réseaux d’accompagnement et chercheurs

Appel à communications ESL Montpellier 2018

www.labex-entreprendre.fr

APPEL À COMMUNICATIONS

Présentation du colloque

L’accompagnement entrepreneurial connaît depuis une dizaine d’années des transformations majeures. Portée par une forte dynamique entrepreneuriale et la diffusion d’une culture start-up, l’industrie de l’accompagnement entrepreneurial est amenée à se réinventer. La littérature académique se fait l’écho de ces transformations. Les milieux professionnels sont également conscients de ces changements. Les rencontres entre chercheurs et praticiens de l’accompagnement entrepreneurial restent pourtant assez rares. L’ambition de la 4ème Rencontre entre acteurs des réseaux d’accompagnement et chercheurs vise à favoriser les regards croisés sur les pratiques d’accompagnement entrepreneurial et au-delà à engager une réflexion prospective sur les stratégies gagnantes. Trois perspectives complémentaires pourront être abordées.

La première est de nature macro et s’intéresse aux politiques entrepreneuriales. La plupart des pays et des régions dans le monde ont engagé des politiques volontaristes visant à encourager la création et la reprise d’entreprises. Les entreprises innovantes, l’entrepreneuriat étudiant, l’entrepreneuriat social ont suscité un intérêt croissant et la création de dispositifs dédiés (SATT, PEPITE, incubateurs sociaux…). Il convient de s’interroger sur l’efficience, l’efficacité et l’effectivité de ces politiques dans un contexte de diminution des ressources publiques. Plusieurs rapports ont ouvert le débat qui mérite d’être enrichi par des travaux scientifiques permettant d’évaluer ces programmes et d’apprécier les enjeux en termes de gouvernance.

La deuxième perspective se concentre sur le niveau méso et se focalise sur la coordination. Cette question peut être traitée sous l’angle des réseaux d’accompagnement qui jouent un rôle important en favorisant le développement d’actions et de stratégies collectives. Ces réseaux nationaux et internationaux sont propices à l’échange de bonnes pratiques. Cette perspective peut également être abordée sous l’angle de l’industrie de l’accompagnement qui est soumise à la pression des nouveaux entrants et à un phénomène de convergence qui amplifie cette émergence de nouveaux acteurs. Les acteurs de la finance, du conseil, de l’expertise-comptable et du monde juridique s’engagent de plus en plus dans des actions d’accompagnement entrepreneurial. De façon concomitante, le digital conduit à redéfinir les frontières de cet écosystème de l’accompagnement entrepreneurial. Cette industrie n’est-elle pas à l’aube d’un phénomène d’ubérisation (Labex Entreprendre Publication, 2017) comme le suggèrent certains acteurs de l’accompagnement (ProCréa 2017) ?

4ème rencontre entre acteurs des réseaux d’accompagnement et chercheurs 2/5

La troisième perspective est de nature micro et concerne les acteurs à travers leurs modes d’organisation et leurs stratégies. Si la plupart des pays européens ont privilégié pendant longtemps un modèle fondé sur des financements publics, cette approche tend à être remise en question. Les acteurs historiques doivent repenser leur business model, en s’inspirant des nouveaux entrants issus de la sphère privée (Station F, The Family, Founder Institute, etc.). Qui plus est, les nouveaux modèles d’entrepreneuriat tel l’entrepreneuriat hybride ou la gig economy, tout comme la démocratisation des technologies et l’accessibilité des outils de production ou des connaissances (FabLab, Living Lab, etc.), bouleversent les besoins des entrepreneurs et les manières de les soutenir. Dans ce contexte, quels sont les nouvelles compétences et les nouveaux outils à développer pour répondre aux besoins des nouveaux entrepreneurs ? Quelles sont les stratégies à mettre en oeuvre ? Comment favoriser un écosystème entrepreneurial durable ?

Ces préoccupations intéressent tant le monde académique et celui des praticiens de l’accompagnement. Les échanges entre ces deux univers s’imposent pour co-construire une connaissance actionnable permettant de mieux comprendre et de mieux agir. L’objectif de ces rencontres est de faciliter l’interaction entre les acteurs de l’accompagnement et les chercheurs spécialistes du domaine. Pour faciliter ces échanges, la journée sera organisée sous la forme de tables rondes et d’ateliers en parallèle. Les communications présentées feront l’objet d’une évaluation en double aveugle, à partir d’un résumé étendu de trois pages.

Un dossier spécial de la Revue Française de Gestion (Rang 2 FNEGE) sera consacré à cette thématique de l’accompagnement entrepreneurial. Les meilleures contributions auront la possibilité de rentrer dans le processus d’évaluation de ce dossier spécial.

Les propositions de communication acceptées pourront être rédigées et présentées lors du colloque, en français ou en anglais.

Thématiques proposées

  • Accompagnement de la reprise
  • Accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant
  • Accompagnement de l’entrepreneuriat social
  • Accompagnement de l’innovation
  • Accompagnement entrepreneurial et diversité
  • Accompagnement de l’entrepreneuriat culturel
  • Business model des structures d’accompagnement
  • Compétence des accompagnants
  • Crowdfunding et nouvelles formes de financement
  • Digitalisation de l’accompagnement entrepreneurial
  • Ecosystème de l’accompagnement entrepreneurial
  • Gouvernances et politiques entrepreneuriales
  • Nouveaux espaces et nouveaux acteurs
  • Performance de l’accompagnement entrepreneurial
  • Réseaux d’accompagnement
  • Stratégies des acteurs de l’accompagnement entrepreneurial

Envoi des communications

esl2018@umontpellier.fr

4ème rencontre entre acteurs des réseaux d’accompagnement et chercheurs 3/5

Calendrier 15 mars 2018 Envoi des propositions (résumé étendu – 1 200 mots)
10 avril 2018 Notification des avis d’acceptation aux auteurs
1er juin 2018 Version finale (texte complet)
10 juillet 2018 Tenue du colloque à l’Institut Montpellier Management

 

A partager sans modération