Revue mensuelle relative aux études et analyses

0

Revue mensuelle relative aux études et analyses

Veuillez trouver ci-joint le numéro de juin 2011.

Dans ce document :

Création d’entreprise : auto-entrepreneuriat

v  Les auto-entrepreneurs connaissent une reprise dans tous les grands secteurs d’activité en mai, au regard des 4 mois précédents (Source INSEE)    Page 3

v  Les 2/3 des français connaissent bien ce qu’est l’auto-entrepreneuriat et font confiance ; 1/3 envisagent de le devenir. Sondage « observatoire de l’auto-entrepreneur réalisé auprès des français par Opinion Way pour L’Union des auto-entrepreneurs et la Fondation Le Roch Les Mousquetaires »,    Page 3

Secteurs de création

v  Les créations NTIC et les créations innovantes : quelques données en 2010 et leur évolution depuis 2001, à partir de l’exemple de la Lorraine (INSEE Lorraine et 3iLorraine), de la difficulté de statistiques fiables Page 4

Reprise d’entreprises

v  La reprise d’entreprise en Ile-de-France : à noter des données sur les cédants et repreneurs, ce qui est rare (Crocis/CRCI Ile-de-France)   Page 5

TPE

v  Les TPE, plus optimistes sur leur avenir, sans que cela ait d’impact marquant sur l’emploi, avec toutefois une reprise des CDI   (Sondage Fiducial vague 42)   Page 6

v  Les TPE en société ont en moyenne une imposition sur les bénéfices de 37% contre 19% pour les grandes entreprises  (Note de la Direction du Trésor)    Page 8

Accompagnement

v  « L’accompagnement » à la création d’entreprises est peu sollicité par les nouveaux dirigeants des activités de service à l’automobile (Etude ISM)   Page 8

v  Les structures d’appui en Lorraine : tentative rare de chiffrage des activités d’appui à la création d’entreprise en 2010 (INSEE Lorraine et 3iLorraine).   Page 9

Financement

v  Le crédit impôt-recherche concerne 3 820 TPE, 1/3 des bénéficiaires  (Note du ministère de l’enseignement et de la recherche)   Page 10

Développement et croissance des entreprises, entrepreneuriat

v  26% des entrepreneurs se définissant comme visionnaires et passionnés, citent l’accompagnement par des organismes de mentorat parmi les facteurs les plus importants de leur succès (étude Ernst&Yung)   Page 11

v  Une approche entrepreneuriale à partir de 3 salariés, et de façon plus explicite à partir de 6 salariés dans le secteur des services à l’automobile (Etude Institut Supérieur des Métiers)   Page 12

v  51% des entreprises pratiquant l’e-commerce ont vu leur chiffre d’affaires augmenter, dont 14% une hausse supérieure à 25% (Baromètre PriceMinister, La Poste, Opinion Way)   Page 15

Les secteurs d’activité

v  Les activités et les emplois de la croissance verte : 953 000 salariés, un chiffrement difficile (Commissariat au développement durable)  Page 16

v  Etat des lieux des taxis en Ile-de-France Les Echos du 25 mai

Et « problématique du taxi » selon Richard Darbéra CNRS, Latts  Page 17

Les marchés des entreprises

v  En 2010, la consommation des ménages a progressé plus vite (+1,3% en volume) que leur pouvoir d’achat (+0,8%)  (Insee Première)    Page 18

Les ressources humaines en entreprise

v  Les ruptures conventionnelles, davantage utilisées dans les petits établissements, ont représenté en 2010 15% des fins de contrat de travail (Dares Analyse)  Page 19

v  Pour 48% des salariés, la mondialisation est une bonne chose ; à l’inverse seul 25% craignent une perte d’emploi (Enquête TNS SOFRES pour le Conseil d’orientation pour l’emploi)    Page 19

Les jeunes

v  10 ans après leur sortie des études, 90% des jeunes ont un emploi stable (89% en CDI) ; pendant ces 10 ans, ils ont en moyenne travaillé 8 années en continu (Enquête CEREQ 1998-2008)  Page 20

v  8 régions (celles du nord, de l’est et de l’Ile-de-France) connaissent une aggravation des taux de chômage et de jeunes très éloignés de l’emploi  (CEREQ)     Page 24

v  40% des jeunes hommes de moins de 25 ans, nés de parents étrangers, sont sans emploi ; il en est de même pour 30% des femmes (contre 19 et 19,5% pour les français) Infos migrations  Page 24

Propos iconoclastes

v  Les diplômés d’université insuffisamment valorisés par les entreprises : point de vue de François Mazon     Page 25

v  « Une myriade de petites initiatives avec en commun une finalité sociale, résultat d’une formidable inventivité de la société civile » ; le problème, c’est celui de la gouvernance quand ces entreprises grandissent : Claude Alphandéry   page 25

v  « Gênerez la confiance, donnez du pouvoir et des moyens à vos salariés, laissez les prendre la responsabilité de leurs actes »Vineet Nayar, PDG de société indienne page 26

6-11_bis_Analyses_etudes

A partager sans modération